logo_CESR

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l’utilisation des cookies pour permettre à la Région de réaliser des statistiques de visites.

Non, je souhaite En savoir plus

J'ai compris

Cookies

Les cookies sont des petits fichiers texte déposés sur votre terminal (ordinateur, tablette ou mobile) lors de la visite d'un site. Ils permettent de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre.


La Région Normandie utilise l'outil Google analytics pour collecter des statistiques anonymes sur l'utilisation du site par les internautes (ex : pages les plus consultées, nombre de visiteurs, navigateurs utilisés, ...). En naviguant sur les sites de la Région, un cookie Google analytics est déposé sur votre terminal.


Les cookies sont gérés par votre navigateur internet (Chrome, Firefox, Internet explorer, Safari…). Vous pouvez désactiver et/ou supprimer les cookies dans les Options/Préférences de votre navigateur. Vous pouvez obtenir de l’aide dans le menu Aide de votre navigateur ou sur son site internet.
+ d’infos : www.cnil.fr

Message

Les filières de la déconstruction et du démantèlement (4 études)

Les filières de la déconstruction et du démantèlement :  Etat des lieux et perspectives

Session plénière du 16 juin 2014 - Rapporteur : Alain PIQUET - Chargée de mission : Elisabeth TOULISSE

tas et grue BENARD web  

Tout équipement en fin de vie ayant vocation à être déconstruit ou démantelé, les filières qui prennent en charge les activités afférentes sont nombreuses. Les préoccupations sociétales, environnementales et économiques ont de plus fait l’objet d’une réglementation importante et complexe ces 30 dernières années et imposé un changement de paradigme de notre société. Ces activités de déconstruction et de démantèlement sont donc devenues une composante à part entière de la filière industrielle dans le cadre d’une économie circulaire qui réintroduit dans le circuit productif un certain nombre de déchets.

Dans cette étude, le CESER de Basse-Normandie présente une approche qualitative de quatre familles d’activités ou de filières, de déconstruction et de démantèlement (le démantèlement nucléaire, la déconstruction des moyens de transports, la déconstruction des bâtiments et des ouvrages du génie civil, la problématique de l’amiante dans le démantèlement et la déconstruction).

Bien qu’ayant chacune leurs spécificités, l’étude révèle des problématiques communes aux différentes filières notamment en termes de durée et de coût des chantiers à mener, de la nécessité d’anticiper ces opérations et de prendre en compte l’ensemble des facteurs sociaux, organisationnels et humains.

Avis/synthèse du CESER - Rapport du CESER - Sigles

boats TOULISSE - recadrée web

********************************************************************************************************************************

Les filières de la déconstruction et du démantèlement : Le démantèlement nucléaire en Basse-Normandie

Session plénière du 16 juin 2014 - Rapporteur : Alain PIQUET

Le démantèlement des bâtiments et des installations nucléaires est au cœur de l’actualité. Près de 400 réacteurs de puissance et 800 réacteurs expérimentaux ou de recherche vont être mis à l’arrêt dans le monde. Les Etats, dans leur grande majorité, ont opté pour une stratégie immédiate de démantèlement en partie afin de ne pas laisser ces opérations aux générations futures.

Le rapport et l’avis sur « le nucléaire pour l’énergie et la santé » réalisés par le CESER en 2009 avaient mis en avant la forte concentration d’entreprises et de savoir-faire dans le domaine du nucléaire et dans le champ du démantèlement nucléaire. Dans cette nouvelle étude, le CESER a souhaité procéder à une analyse précise des activités liées au démantèlement nucléaire en Basse-Normandie ainsi que les atouts et les faiblesses dont elle pouvait disposer.

Le territoire se caractérise par une présence très forte d’installations nucléaires dont certaines font ou vont devoir faire l’objet d’un démantèlement, d’un très riche réseau d’entreprises et d’acteurs fédérés autour d’un triptyque industrie-recherche–formation et doté d’une expérience qui peut être valorisée grâce notamment au pôle d’excellence Nucleopolis créé en 2010.

L’étude révèle que le démantèlement nucléaire, s’il apparaît donc bien comme une opportunité pour la Basse-Normandie, doit bénéficier d’une politique d’accompagnement volontariste, tant vers les entreprises que vers les salariés actuels et futurs pour en faire une filière industrielle structurée et structurante pour le territoire.

Avis/synthèse du CESER - Rapport du CESER - Sigles

********************************************************************************************************************************

Les filières de la déconstruction et du démantèlement : L'amiante en Basse-Normandie

Session plénière du 15 décembre 2014 - Rapporteur : Alain PIQUET

L’amiante de par sa résistance, son faible coût de production et sa facilité d’utilisation a longtemps été un matériau miracle. Sa dangerosité, longtemps sous-estimée au regard de l’intérêt que le produit apportait à l’industrie et à la société dans son ensemble, l’amiante étant présent dans plus de 3 500 produits, est devenue indéniable à ce jour.

Cette problématique conserve à l’heure actuelle une intensité particulière de par ses impacts sanitaires et par le faible nombre de pays ayant interdit la production et l’utilisation de l’amiante.

La Basse-Normandie, qui bénéficiait d’un terrain industriel pré disposé, a longtemps vécu de l’amiante et en paye encore les conséquences d’un point de vue sanitaire et environnemental.

Le CESER s’interroge dans ce rapport sur les conditions de développement d’une filière de désamiantage qui s’avère inéluctable au regard de l’utilisation qui a été faite du matériau et qui ne pourra s’envisager sans que des choix environnementaux, économiques et sociaux soient faits. L’étude relève les éléments susceptibles de structurer une filière de désamiantage, d’autant plus nécessaire à l’aube d’un vaste plan de rénovation énergétique.

Avis/synthèse du CESER - Rapport du CESER - Annexes

********************************************************************************************************************************

Les filières de la déconstruction et du démantèlement en Basse-Normandie : les matériaux composites (Volet III)


Session plénière du 15 juin 2015 - Rapporteur : PIQUET

Les matériaux composites font l’objet d’une utilisation et d’une production croissante ces dernières décennies en raison de leurs nombreuses qualités. Facteurs d’innovations, ces matériaux devraient pouvoir s’intégrer dans le cadre d’une économie circulaire qui considère les déchets comme une source de matières premières secondaires. Pour ce faire, la mise en place d’une filière de recyclage-valorisation des matériaux composites apparaît comme une priorité.

Dans cette étude, le CESER de Basse-Normandie s’est attaché à définir la nature des matériaux composites, leurs modes de production et leurs évolutions avant d’analyser les enjeux économiques, écologiques et sociétaux à l’origine de l’émergence potentielle d’une filière de recyclage-valorisation. L’étude révèle les atouts de la Basse-Normandie en ce domaine et les stratégies à développer pour être reconnue dans le paysage des matériaux composites.


Avis/synthèse du CESER - Rapport du CESER