logo_CESR

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l’utilisation des cookies pour permettre à la Région de réaliser des statistiques de visites.

Non, je souhaite En savoir plus

J'ai compris

Cookies

Les cookies sont des petits fichiers texte déposés sur votre terminal (ordinateur, tablette ou mobile) lors de la visite d'un site. Ils permettent de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre.


La Région Normandie utilise l'outil Google analytics pour collecter des statistiques anonymes sur l'utilisation du site par les internautes (ex : pages les plus consultées, nombre de visiteurs, navigateurs utilisés, ...). En naviguant sur les sites de la Région, un cookie Google analytics est déposé sur votre terminal.


Les cookies sont gérés par votre navigateur internet (Chrome, Firefox, Internet explorer, Safari…). Vous pouvez désactiver et/ou supprimer les cookies dans les Options/Préférences de votre navigateur. Vous pouvez obtenir de l’aide dans le menu Aide de votre navigateur ou sur son site internet.
+ d’infos : www.cnil.fr

Message

L’inclusion dans la société des jeunes de 2 à 18 ans en situation de handicap

Session du 30 novembre 2015 - Rapporteurs : Annick DELFARRIEL et Gweanël LONGEARD - Chargée de mission : Elisabeth TOULISSE

La loi du 11 février 2005 a initié une profonde mutation de la politique française en matière de handicap en ne retenant plus la situation individuelle de l’individu mais davantage sa situation dans l’environnement social. C’est à celui-ci de s’adapter à la personne pour lui permettre de participer pleinement à la vie en société. A cette fin, l’accessibilité doit être généralisée à l’ensemble des domaines de la vie pour permettre une réelle inclusion des personnes en situation de handicap.

10 ans après la loi de 2005, le CESER de Basse-Normandie a souhaité réaliser un état des lieux des politiques publiques en matière de handicap et leurs impacts sur l’inclusion des jeunes de 2 à 18 ans dans la société. La situation des jeunes Bas-Normands à travers leur scolarité et leurs activités extra ou para scolaires a fait l’objet d’une attention particulière afin de définir le degré d’inclusion de ceux-ci dans la société.

A l’aube de la fusion de la Basse et de la Haute-Normandie, le CESER a pointé certaines problématiques liées à l’inclusion des jeunes en situation de handicap qui mériteraient d’être étudiées à une échelle plus large.

Rapport-avis du CESER