logo_CESR

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l’utilisation des cookies pour permettre à la Région de réaliser des statistiques de visites.

Non, je souhaite En savoir plus

J'ai compris

Cookies

Les cookies sont des petits fichiers texte déposés sur votre terminal (ordinateur, tablette ou mobile) lors de la visite d'un site. Ils permettent de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre.


La Région Normandie utilise l'outil Google analytics pour collecter des statistiques anonymes sur l'utilisation du site par les internautes (ex : pages les plus consultées, nombre de visiteurs, navigateurs utilisés, ...). En naviguant sur les sites de la Région, un cookie Google analytics est déposé sur votre terminal.


Les cookies sont gérés par votre navigateur internet (Chrome, Firefox, Internet explorer, Safari…). Vous pouvez désactiver et/ou supprimer les cookies dans les Options/Préférences de votre navigateur. Vous pouvez obtenir de l’aide dans le menu Aide de votre navigateur ou sur son site internet.
+ d’infos : www.cnil.fr

Message

La filière cidricole en Basse-Normandie

21 juin 2002 - Rapporteur : Jean-Marie MEULLE

L'économie cidricole constitue l'un des symboles les plus forts de la Normandie au même titre que l'industrie laitière ; ces activités, d'ailleurs associées à l'origine au sein d'un même système agricole complémentaire ont largement contribué dès le XIXème siècle à la richesse et la renommée des territoires concernés. L'image du pré-verger ou de la pomme à cidre - matière première noble de cette activité transformatrice - est d'ailleurs toujours aussi largement utilisée et mise en avant pour identifier la région.

Aujourd'hui, la Basse-Normandie est la première région productrice de pommes à cidre, première région productrice de cidre, calvados et pommeau, et elle se situe également au premier rang en termes de commercialisation des produits cidricoles.

La filière cidricole se trouve cependant confrontée à des difficultés ou des défis d'ordres structurel (difficultés d'organisation de la profession, problèmes d'adaptation du verger avec des risques de surproduction potentiels, des outils industriels peu adaptés, une transformation fermière encore en devenir...) et conjoncturel (stagnation du marché des produits cidricoles, restructurations, fermeture et cession [ en cours] d'établissements industriels...).

Le rapport et l'avis du CESER abordent tous les grands enjeux qui vont se poser à court et moyen termes et apportent des pistes pour maintenir, développer et pérenniser une véritable filière cidricole en Normandie.

Synthèse/avis du CESER
Rapport du CESER